FORMATION EN ECONOMIE SOCIALE

L’asbl IDEES organise en collaboration avec l’Institut Provincial d’Enseignement de Promotion Sociale de Verviers, une formation en Economie Sociale et Gestion d’Entreprises.

Cette formation s’adresse à tous porteurs de projet qu’il soit travailleur ou demandeur d’emploi, afin de les initier aux mécanismes de l’économie sociale et de leur fournir les outils nécessaires au développement d’une activité économique.

En savoir plus

ACCOMPAGNEMENT D’UN PLAN D’ENTREPRISE

Cette formation a été mise en place en 2012 car nous avons constaté, que malgré toutes les compétences acquises et les informations reçues au long de la formation ESGE ainsi que les conseils d’orientations possibles vers les différents organismes à solliciter lors de création d’entreprise, peu ou prou de personnes envisagent de mettre en oeuvre leur projet de création d’entreprise.

Ce constat nous a amené à penser que malgré la mise en situation fictive de création d’entreprise où l’apprenant est confronté aux difficultés des réalités économiques et les compétences acquises pour conduire une gestion saine d’entreprise, les personnes n’osent pas faire le pas et développer réellement leur projet.

En savoir plus

FORMATION EN AUTOGESTION DE L’ENTREPRISE

L’Institut de Développement Européen de l’Economie Sociale a créé un dispositif de formations permettant la reprise d’entreprises par les travailleurs. Elle dispense depuis plus de quinze ans des formations intitulées perfectionnement à l’initiative économique dédiée aux travailleurs.
Ces formations sont axées sur la veille, l’anticipation, la conduite et l’accompagnement du changement dans le cadre de mutations, la compréhension des informations contenues dans le bilan comptable et les comptes de l’entreprise ;…

De plus, elle est en étroite collaboration avec la Société Coopérative Socomef, reprise par ses travailleurs qui fabrique actuellement des brûleurs à mazout.

En savoir plus

APPEL A PROJET EN ECONOMIE SOCIALE

Cette formation a été mise en place en 2012 car nous avons constaté, que malgré toutes les compétences acquises et les informations reçues au long de la formation ESGE ainsi que les conseils d’orientations possibles vers les différents organismes à solliciter lors de création d’entreprise, peu ou prou de personnes envisagent de mettre en oeuvre leur projet de création d’entreprise.

Ce constat nous a amené à penser que malgré la mise en situation fictive de création d’entreprise où l’apprenant est confronté aux difficultés des réalités économiques et les compétences acquises pour conduire une gestion saine d’entreprise, les personnes n’osent pas faire le pas et développer réellement leur projet.

En savoir plus

Il y a, à la base de l’Economie Sociale, une activité humaine économique et rémunérée.

L’objectif de l’Economie Sociale est de faire de l’économie marchande, donc de l’économie rentable mais de façon différente, c’est-à-dire, en intégrant une dimension nouvelle au sein d’une entreprise : la notion de démocratie.

Si on résume la vie de tout un chacun comme suit : 8 heures de sommeil, 8 heures de travail et 8 heures de « vie politique », nous pouvons observer deux phénomènes face à ce constat.

D’une part, dans le cadre de sa vie politique, l’individu a le droit de s’exprimer, suite à l’instauration, pour les hommes d’abord et pour les femmes ensuite, de ce qu’on appelle, le suffrage universel. Dans ce cadre, « un homme = une voix ».

D’autre part, dans le cadre de son travail, l’individu n’a pas de droit économique. La règle du jeu n’est pas « un homme = une voix ». Il y a un contrat (de travail) conclu entre deux individus ou entre un individu et une société. Ce contrat de travail engage un individu à effectuer un travail pour les propriétaires de l’entreprise.

Nous savons que les propriétaires d’une entreprise sont ceux qui détiennent des actions, des parts représentatives du capital. La règle du jeu au sein d’une entreprise est : « une action = une voix » et non « un homme = une voix ».
Deux grandes idées recouvrent donc la notion d’Economie Sociale, d’une part la dimension de démocratie avec l’égalité « un homme = une voix » et la dimension marchande, c’est-à-dire de rentabilité. On peut, en résumé, parler de démocratie économique dans l’Entreprise.

 

L’ECONOMIE SOCIALE

Et si on mettait un peu d’humanité et de démocratie dans l’économie ?

Quoi de neuf chez IDEES, nos projets, nos événements ?

Visite de coopératives 2012

Dans le cadre de nos formations, nous visitons une voire deux coopératives pour nous informer sur les conditions de travail et la façon de gérer leurs coopératives. Notamment cette année, VITAMINE T et la Fonderie Métallique Lensoise (FML)...

Week-end de l’Europe

Les 5 et 6 mai 2012 Plus de 110 centres de recherche, de formation des entreprises, des projets d’insertion professionnelles et bien d’autres sites ouvriront exceptionnellement leurs portes au grand public durant le week-end en Wallonie et à Bruxelles. Cette année...

30ème anniversaire de la coopérative SOCOMEF

Dans le cadre du 30ème anniversaire de la société coopérative SOCOMEF et en écho à l’autogestion qui y est pratiquée, nous avons eu le plaisir de projeter le film "Les femmes de la Brukman" du réalisateur Isaac ISITAN. Ce film retrace de manière captivante le parcours...

0
Connecting
Please wait...
Envoyer un message

Désolé nous ne sommes pas disponible en ce moment

Your name
* Email
* Describe your issue
Vous avez une question ?

Need more help? Save time by starting your support request online.

Votre nom et prénom
* Votre Email
* Quelle est votre question ?
Nous sommes en ligne
Feedback

Help us help you better! Feel free to leave us any additional feedback.

How do you rate our support?