Depuis plus de dix ans, le projet Erasmus+ « MOBILIDEES » – Mobilité pour allier connaissance, ouverture et alternance en entreprise d’économie sociale – permet aux élèves en fin de cycle des écoles de l’Enseignement secondaire technique et professionnel de la Province de Liège, d’avoir un aperçu théorique et une approche pratique de l’Economie Sociale dans le cadre d’un stage professionnalisant de dimension internationale. Initialement proposé aux métiers de la métallurgie, le projet s’est élargi progressivement aux métiers du bois, de la mécanique automobile, de l’électromécanique, du chauffage-sanitaire, de l’électricité, des travaux publics, d’électronique et, en 2013, aux métiers de bureautique, des techniques sociales, de la vente, etc..

Ainsi, le projet « MOBILIDEES » poursuit deux objectifs principaux :

  • Renforcer les compétences pratiques et les connaissances théoriques des élèves relevant de l’Enseignement organisé par la Province de Liège par leur immersion au travail, et, améliorer leur adaptabilité ;
  • Sensibiliser les jeunes à l’Economie Sociale. Les initier par leur participation à la vie de l’entreprise à une autre façon d’entreprendre, à un autre mode d’organisation des entreprises où d’autres valeurs sont mises en avant : l’autonomie de gestion ; la participation démocratique des travailleurs ; la finalité de service ; et, la primauté du travail sur le capital.

Ce projet est le fruit d’un partenariat basé sur une convention avec la Direction Générale de l’Enseignement de la Province de Liège. Tout au long du projet, onze écoles sont en collaboration permanente avec l’asbl IDEES.

Le projet répond à un besoin de formation pratique des étudiants. Les jeunes issus des sections technique et professionnelle de notre enseignement n’ont malheureusement que trop peu l’occasion d’être immergé dans un contexte de travail et un contexte économique réel. Cette immersion au sein des réalités de l’entreprise leur permet de mettre en pratique l’ensemble des savoirs acquis par leur formation scolaire.

Durant 3 mois, ils vont avoir l’opportunité de s’exercer à leur futur métier. Ils vont pouvoir bénéficier des conseils de personnes de terrain qui possèdent une grande expérience du métier. A chaque fois, l’expérience se complète par l’acquisition de nouvelles compétences, de nouvelles méthodes de travail et par l’apprentissage d’un nouveau mode d’organisation du travail.

Avant leur départ, les étudiants suivent une formation de six jours dispensée par l’équipe pédagogique d’IDEES. Il s’agit, et, d’une préparation au séjour, et, d’une formation à l’Economie Sociale telle qu’elle est pratiquée en Belgique et à l’étranger. Ce stage permet, en effet, aux étudiants de découvrir une alternative au mode traditionnel d’organisation des entreprises, au modèle capitaliste de l’organisation du travail. C’est pourquoi, nous privilégions les coopératives comme entreprises d’accueil.

En partenariat avec la Confédération Générale des sociétés coopératives et participatives françaises, de l’Union Régionale du Nord Pas de Calais et de la Chambre régionale de l’Economie Sociale et Solidaire, nous cherchons des coopératives susceptibles d’accueillir nos stagiaires élèves du 1 juillet au 30 septembre.

Au sein des coopératives, les stagiaires seront initiés aux spécificités de l’Economie Sociale. Durant les stages, ils auront l’occasion d’assister, notamment, à des conseils de gestion entre travailleurs/coopérateurs. C’est pour eux l’occasion de se rendre compte des enjeux et des problématiques avec lesquels l’entreprise combine au quotidien.

Les jeunes ont besoin de vivre ce type d’expérience internationale qui ancrera leur citoyenneté européenne. On oublie souvent qu’ils sont aussi porteurs d’avenir car ils maîtrisent un savoir-faire, souvent extrêmement spécialisé, et qu’ils peuvent allier leurs expériences pour lancer des entreprises gagnantes.
Au terme de ce stage, ils reviennent mieux armés pour terminer leurs études ou pour entreprendre des études supérieures. Pour ceux qui veulent accéder directement à la vie professionnelle, l’apport est également loin d’être négligeable. Nous constatons que l’expérience acquise constitue un critère d’importance qui contribue à écourter le temps d’attente avant la mise à l’emploi en fin de formation.

La découverte et l’adaptation à un nouvel environnement, une nouvelle culture, l’obligation de s’assumer seul sont autant d’éléments constitutifs qui vont permettre à l’étudiant de mieux se préparer à son entrée dans sa vie d’adulte. Ce stage leur permet d’acquérir davantage de maturité et à être plus conscient de leur responsabilité.

0
Connecting
Please wait...
Envoyer un message

Désolé nous ne sommes pas disponible en ce moment

Your name
* Email
* Describe your issue
Vous avez une question ?

Need more help? Save time by starting your support request online.

Votre nom et prénom
* Votre Email
* Quelle est votre question ?
Nous sommes en ligne
Feedback

Help us help you better! Feel free to leave us any additional feedback.

How do you rate our support?
Share This